T- T+
Portraits de décorés

André Estienne

André Estienne (1777-1838), originaire de Cadenet dans le Vaucluse, engagé volontaire à l’âge de 14 ans dans le régiment du Lubéron, suivit à Nice Bonaparte tout juste nommé général en chef de l’armée d’Italie.

Les troupes françaises qui avaient remporté plusieurs succès contre les Autrichiens, furent bloquées à Arcole devant la rivière Alpone que l’on ne pouvait franchir que par un pont tenu par eux. Le jeune homme eut l’idée, avec quelques-uns de ses compagnons, de traverser la rivière à la nage, lui, le tambour sur la tête. Parvenu sur la berge opposée, il battit la charge, semant la panique chez les ennemis qui, se croyant encerclés, refluèrent sous la charge des troupes françaises. Félicité par Bonaparte, il se vit remettre des baguettes d’honneur en argent puis fut admis le 24 septembre 1803 dans la première promotion de légionnaires, réservée aux titulaires d’armes d’honneur.

Légende de l'illustration :
Charles Thévenin, Le général Augereau conduisant la charge du pont d’Arcole, suivi par le tambour André Etienne (1777/1838), huile sur toile, 1796, Châteaux de Versailles et de Trianon.
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Droits réservés