T- T+

Projet éducatif

Le projet éducatif des maisons d’éducation de la Légion d’honneur a pour ambition de former des jeunes filles bien dans leur époque et de les préparer à leur vie future dans le respect des valeurs morales de l’institution.

 

« Rendre les élèves autonomes et leur assurer une existence digne et indépendante » : la mission léguée par Napoléon il y a plus de deux cents ans n’a rien perdu de son actualité. Aujourd’hui encore, le projet éducatif poursuit deux priorités : la transmission des savoirs et l’épanouissement de la personnalité.

L’apprentissage des savoirs

Dans un esprit d’exigence et de bienveillance, les deux établissements appliquent une pédagogie qui encourage la réflexion personnelle et l’autonomie ainsi que l’ouverture intellectuelle grâce à de nombreuses sorties culturelles et activités extrascolaires.

La formation du jugement et l’accession à la pensée critique sont cultivées. Un investissement important dans leur travail est attendu de la part des élèves.

Les maisons d’éducation portent une grande attention à la synergie pluridisciplinaire, apte à créer un environnement bénéfique au développement intellectuel et à rendre les élèves acteurs de leurs apprentissages.

La motivation des jeunes filles pour les études scientifiques est également encouragée. Les moyens technologiques les plus avancés sont à leur disposition pour développer leur sensibilité à la culture scientifique et technique.

La culture artistique et musicale

Les maisons d’éducation possèdent une longue tradition d’enseignement de la musique et des arts plastiques, pratiqués dans le souci de forger le goût esthétique des élèves, de leur apprendre le dépassement de soi et le plaisir créatif.

Les classes de maîtrise musicale des Loges sont très prisées pour la qualité et la variété des enseignements proposés. Près de la moitié des collégiennes suivent des cours d’instrument. A Saint-Denis, 150 élèves suivent les cours de l’école de musique et de chant. Les jeunes filles se produisent en concert, une fois par an en l’honneur du président de la République, et à différentes occasions devant le grand chancelier ou en représentation extérieure.

Les arts plastiques occupent une autre place de choix dans l’enseignement, tout comme le théâtre et la danse. A Saint-Denis, le cadre architectural contribue à l’épanouissement de la sensibilité esthétique.

Le dépassement de soi

Les maisons d’éducation entendent transmettre le sens du dépassement de soi dans l’esprit des valeurs de la Légion d’honneur : exigence, mérite individuel, estime de soi et respect des autres.

L’éducation dispensée s’attache à développer le goût de l’effort, de l’investissement fructueux et de l’émulation.

L’apprentissage de l’autonomie, l’encouragement des initiatives, le sens de la responsabilité et le développement de la créativité forment le socle du projet éducatif.

La solidarité entre élèves

La solidarité qui règne entre les élèves n’en est pas moins conçue comme un facteur majeur d’épanouissement et de réussite. Les années d’internat favorisent ce sentiment d’appartenance qui donne naissance à de longues amitiés et renforce le soutien mutuel.

L’entraide, le respect des différences, l’attention portée aux autres, la notion du bien commun sont des principes de vie expérimentés au quotidien. Dans certaines matières, des binômes entre les élèves les plus fortes et les plus faibles sont formés pour développer chez chacune le sens du travail en équipe.

L'ouverture au monde

L’ouverture à la vie extérieure est l’une des priorités des maisons d’éducation.

Des voyages à l’étranger sont régulièrement organisés (Grande Bretagne, Allemagne, Espagne, Portugal, Etats-Unis, Sénégal, Chine…), notamment sous forme d’échanges scolaires avec des établissements partageant la même approche éducative.

Ces échanges favorisent la prise de conscience des élèves des valeurs dont elles sont les héritières et qu’elles doivent transmettre à leur tour.

Le devoir de mémoire

Le devoir de mémoire figure parmi les objectifs essentiels des établissements. Etudier le passé et ses acteurs majeurs est indispensable aux jeunes générations pour s’y intéresser à leur tour de façon éclairée.

A travers des travaux de devoir de mémoire, ce précepte est constamment rappelé à des jeunes filles dont le lien filial et le mérite de leurs parents sont à l’origine de leur présence au sein des maisons d’éducation.

Le sens civique des jeunes filles est également cultivé avec la participation à de nombreuses cérémonies officielles où elles représentent l’institution.