T- T+
Portraits de décorés

Georges Koudoukou

Le "Père des tirailleurs"

Né vers 1894, Georges Koudoukou est mobilisé pendant la Grande Guerre en janvier 1916. Engagé dans l’armée coloniale, adjudant-chef en 1934, il joue un rôle important dans le ralliement à la France libre de la garnison de Bangui (Centrafrique). Il s’engage dans le Bataillon de marche n° 2 en novembre 1940 et devient l’adjoint du chef de la 5e Compagnie en décembre 1941.
Son âge, son autorité, ses compétences lui valent le surnom de « père des tirailleurs ». Il prend part à toutes les campagnes de la 1re Brigade de la France libre avec son bataillon.
Grièvement blessé à Bir Hakeim, il meurt à Alexandrie le 15 juin 1942, des suites de ses blessures.