T- T+
Portraits de décorés

Charles-Edouard Le Corbusier

Le Corbusier a construit ou pensé nos villes modernes. Il est l’un des rares architectes connus du public, au point de soulever des passions contradictoires. Toujours à l’avant-garde, ses travaux sont marqués par la volonté de combiner l’indépendance de la vie personnelle avec l’unité de la vie collective, rassemblée dans les espaces communautaires. Tout commence en 1907 où, au cours de voyages en Italie, en Allemagne, dans les Balkans, en France, il a l’occasion de se familiariser avec les monuments et de rencontrer les plus grandes architectures du moment. Profondément frappé par l’architecture intérieure du monastère de la chartreuse d’Ema à Florence, son ambition sera toute sa vie d’insuffler « l’esprit moderne » dans l’architecture.

En 1914, l’annonce de la destruction massive des villes et des villages dans le nord de la France le conduit à définir un système pour la reconstruction des cités détruites. Utilisateur précoce du béton, il propose la production industrielle d’éléments de structure, leur montage sur place par une main-d’œuvre qualifiée et l’achèvement de la construction par les habitants eux-mêmes. Les éléments préfabriqués en usine, standardisés donc économiques et combinables à l’infini, deviennent le modèle de l’ensemble de ses constructions. A partir de 1927, il invente le concept de « machines à habiter » et dégage les « cinq points de la nouvelle architecture » qui sous-tendront toutes ses œuvres.

En 1945, le projet de Saint-Dié prouve que Le Corbusier était le seul architecte français prêt pour la reconstruction. Il a posé les bases des réflexions de l’architecture moderne. En accord avec la civilisation industrielle, il propose une nouvelle manière de vivre par l’habitat, associant une foi sans faille dans le progrès et une grande ambition esthétique. Chacun a le droit au soleil, à l’espace, à la verdure. La Cité radieuse, surnommée par les Marseillais « la maison du Fada » sera sa plus grande réalisation en France. Mais son rayonnement est international. Aux Etats-Unis, au Japon et surtout en Inde, où il construit à partir de 1952 la ville de Chandigarh, nouvelle capitale du Pendjab. Charles-Edouard Le Corbusier est commandeur de la Légion d’honneur.