T- T+
News
Musée

Prêt du chant des partisans au musée de l’ordre de la Libération

A l’occasion de l’exposition « Le Chant des partisans, création & diffusion », qui se tient jusqu’au 5 janvier 2020 au musée de l’ordre de la Libération aux Invalides, le musée a prêté l’une de ses œuvres les plus importantes : le manuscrit original du chant des partisans, écrit par Maurice Druon et Joseph Kessel dans la banlieue de Londres en 1943.

 

Le plus célèbre des hymnes de la Résistance française fut rédigé le 30 mai 1943 par Joseph Kessel (1898-1979) et son neveu Maurice Druon (1918-2009), tous deux écrivains. C’est ce dernier qui conserva toute sa vie les trois feuillets originaux griffonnés sur un coin de table à Londres. Une fois les paroles écrites, Kessel aurait dit à son neveu qui tenait la plume : « C’est peut être de nous deux tout ce qu’il restera ».

 

 

 

Offert en 2006 au musée de la Légion d’honneur et classé monument historique au titre "objets" (arrêté du ministère de la Culture du 8 décembre 2006), ce manuscrit original occupe une place unique dans l’espace dédié à la Seconde Guerre mondiale.

Jusqu’au 5 janvier 2020, il est l’une des deux pièces phares, avec la guitare d’Anna Marly (1917-2006), de l’exposition-dossier qui retrace l’histoire de ce chant emblématique depuis sa création jusqu’à sa diffusion, et sa réinterprétation par de nombreux artistes.