T- T+
Portraits de décorés

René Char

René Char, né dans le Luberon en 1908, est l’ami des surréalistes et de Paul Eluard en particulier lorsqu’il assiste à la montée des périls fascistes avant la guerre. Echappant de justesse à l'arrestation pour communisme, il rejoint le maquis et s’engage très vite dans la Résistance où il révèle de remarquables qualités de meneur d’hommes. Il se refuse à publier pendant l’Occupation. En 1943, il réceptionne et dissimule les armes parachutées par les Alliés à l’intention des maquisards. Il  est reconnu à la Libération comme un grand poète, auteur d’une œuvre parfois difficile mais d’une exigence sans égale. Ami des peintres Nicolas de Staël et Miró, l’auteur des Feuillets d'Hypnos s’éteint en 1988.

 

Légende de la photo :

René Char, écrivain français, (1907 – 1988). Vers 1950 © Rue des Archives / AGIP