T- T+
Actualités
Musée

La Grande Guerre au musée de la Légion d’honneur

A l’occasion du centenaire de la bataille de la Marne le musée de la Légion d’honneur invite les visiteurs à découvrir ou à redécouvrir les collections évoquant la Première Guerre mondiale.

Devambez André 1867-1943. Le Général Joffre distribue des décorations,sur le Front fin 1914

 

Au cœur du musée de la Légion d’honneur, se trouve un espace à la mémoire des héros de la Grande Guerre. Cette salle-écrin est dédiée à la présentation des insignes de poilus et de grands chefs militaires tels que Joffre, le vainqueur de la bataille de la Marne. En son centre, un objet émouvant symbolise le sacrifice d’une génération : le reliquaire des frères Peignot, monument aux morts familial, commandé par leur sœur, Jane Tuleu, pour le musée.

 

Reliquaire  dédié à la mémoire des 4 frères Peignot, tués à l'ennemi (1914-1918)

Médaille militaire de Joffre

 

Deux passages lambrissés servent de cadre au chef d’oeuvre  d’Eugène Burnand «  les alliés dans la guerre des nations ». Cette série de portraits au pastel de combattants de retour du front, d’une intensité psychologique saisissante, représente avec authenticité la diversité des peuples engagés dans le conflit et forme une véritable encyclopédie de la guerre.

 

 

 Légende des illustrations :            

Armée française, Somali, Ahmed Abokob (de Djibouti)
Armée française, tirailleur tonkinois, Lé Tiep (de Ohu Luong, province de Thua Thien)
Armée française, Lieutenant d'Infanterie, lieutenant Vallette (du 44e régiment territorial)

 

La Première Guerre mondiale, par sa puissance destructrice et ses conséquences multiples, éveille l’exaltation patriotique ainsi que le culte du souvenir et des décorations parmi la population française. Elle entraîne la création de nouvelles décorations dont l'illustre croix de guerre et la mise en place de procédures exceptionnelles pour l’attribution de la Légion d’honneur.

La création même du musée de la Légion d’honneur est liée  au culte de la Grande Guerre et le Général Dubail, grand chancelier de la Légion d’honneur en 1925, affirmait lors de l’inauguration du musée sa vocation à : « glorifier la mémoire des légionnaires morts pour la patrie et l’humanité ». (Discours du Général Dubail, grand chancelier de la Légion d’honneur, lors de l’inauguration du musée le 25 mars 1925).

 

Musée de la Légion d’honneur
Ouverture du mercredi au samedi, de 13h à 18h
Entrée gratuite
2, rue de la Légion d’honneur – 75007 Paris