T- T+

Archives

La grande chancellerie de la Légion d’honneur produit et conserve de nombreuses archives. Biographies de plus de deux millions de décorés, dossiers d’élèves des maisons d’éducation, documents historiques sur les décorations et les bâtiments de la Légion d’honneur : ces éléments constituent un patrimoine d’une grande richesse.

 

Décorés et décorations

Les dossiers de décorés couvrent une période de plus de 200 ans, de la création de la Légion d’honneur en 1802 à nos jours.

Les biographies de 900 000 membres de la Légion d’honneur, un million de titulaires de la Médaille militaire et de 330 000 membres de l’ordre national du Mérite sont ainsi répertoriées.

Ces dossiers sont d’une grande valeur pour les historiens et les sociologues, ainsi que pour toute personne s’intéressant à sa généalogie.



La grande chancellerie dispose aussi de documents précieux sur la création et les évolutions de chacune des distinctions qu’elle gère.

 


Annales nécrologiques de la Légion d’honneur

 

Maisons d’éducation de la Légion d’honneur

Les 60 000 dossiers d’élèves et ceux du personnel sont autant de témoins de la vie quotidienne dans les maisons d’éducation depuis leur création en 1805. Des documents sur la création de ces écoles par Napoléon Ier et les règlements successifs permettent aussi d’en comprendre l’évolution à travers les époques.

 



Lettre de Napoléon au grand chancelier Lacépède sur les maisons d’éducation, 1807

 


Musée

Le musée conserve un important fonds d’archives historiques sur les ordres français, de l’Ancien Régime à nos jours. Des éléments sur sa genèse et les dons et legs qui ont enrichi ses collections retracent son histoire depuis son ouverture en 1925.

 


Manuscrit du chant des partisans, 1943

Bâtiments

Hôtel de Salm, château d’Ecouen, ancienne abbaye royale de Saint-Denis, ancien couvent des Loges à Saint-Germain-en-Laye : les prestigieux bâtiments de la Légion d’honneur ont fait l’objet de nombreux aménagements et restaurations consignés à chaque époque. Une histoire de ces lieux et des pratiques architecturales se dégage des documents conservés.

 


Titre de propriété du palais de la Légion d’honneur, 1804

Accessibilité

Les archives de la grande chancellerie font l'objet d'un projet de sauvegarde et de valorisation en cours de réalisation.

Elles ne sont à ce jour que partiellement accessibles :