T- T+
Actualités
Musée

Ordre du Saint-Esprit : acquisitions d’exception

Le musée de la Légion d'honneur a récemment acquis le collier de l’ordre du Saint-Esprit du duc de Bourbon ainsi qu’une croix et deux médaillons de l’ordre du Saint-Esprit qui viennent enrichir la collection existante du musée.
Grâce au collectionneur Marc Moura, il accueille par ailleurs en dépôt une croix et deux plaques de l’ordre du Saint-Esprit ainsi qu’un pendentif de l’ordre de Saint-Michel. Jusqu'à leur vente chez Sotheby's les 29 et 30 septembre derniers, ces insignes d’ordres de chevalerie datant de l’Ancien Régime appartenaient à la famille des Orléans et aux derniers princes de Condé.

Acquises grâce à une aide du fonds du patrimoine et de la société des amis du musée, elles rejoindront très prochainement la salle des ordres royaux.

Collier de l’ordre du Saint-Esprit du duc de Bourbon, Restauration, or et émail

Le 30 août 1829, le duc de Bourbon faisait du duc d’Aumale, fils de Louis-Philippe Ier, son principal  légataire. Avec l’immense fortune du duc, les insignes des ordres royaux des princes de Condé entraient ainsi dans les collections des Orléans. Conservé par le duc d’Aumale, cet ensemble de décorations fut par la suite divisé : une partie demeura au château de Chantilly avec l’héritage du duc d’Aumale ; l’autre fut très probablement cédée à son neveu, le duc d’Orléans, qui souhaitait faire revivre l’ordre.

Parmi ces pièces, le musée a pu acquérir le collier de l’ordre du Saint-Esprit livré au duc de Bourbon en 1821. Ce collier fait partie des quelques rares exemplaires refaits sous la restauration  par l’orfèvre Coudray, avec les matrices d’Ancien Régime. Il reflète parfaitement ce qu’étaient les colliers à la fin du XVIIIe siècle.

Croix de l'ordre du Saint-Esprit, XVIIIe siècle, or et émail

Le musée s’est également porté acquéreur d’un modèle très rare de croix du Saint-Esprit non pommetée du XVIIIe siècle dont aucun autre exemplaire n’est connu à ce jour et de deux petits médaillons du Saint-Esprit du XVIIIe siècle. Ces insignes très particuliers, dont la provenance Bourbon Condé est attestée par les inventaires du château de Chantilly,  témoignent d’un usage réservé à quelques chevaliers et aux enfants royaux.       

Le musée accueille par ailleurs en dépôt une croix de l’ordre du Saint-Esprit et deux plaques métalliques provenant probablement de Chantilly. L’une de ces plaques, très caractéristique de l’orfèvre Coudray, devait accompagner le collier du duc de Bourbon. Ces insignes ont été acquis à cette même vente par le collectionneur Marc Moura qui a également mis en dépôt au musée le pendentif de l’ordre de Saint-Michel.

Auparavant propriété de la fondation Saint-Louis qui avait déposé l’insigne au musée en 1992, ce pendentif, rare modèle de la fin du XVIe siècle, avait été retiré des vitrines lors de la restitution des biens mobiliers de la fondation aux héritiers du comte de Paris avant la vente.

En savoir plus sur l'ordre du Saint-Esprit créé par Henri III en 1578

En savoir plus sur le musée de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie