Distinguished Service Medal du général Eisenhower

Médaille des Services distingués avec trois feuilles de chêne du général Dwight Eisenhower (1890-1969) Or et vermeil

 

Le 8 mai 1945 prenait officiellement fin la Seconde Guerre mondiale en Europe.  

Parmi les grands artisans et protagonistes de cette victoire, figure le général américain Dwight David Eisenhower, commandant suprême des forces alliées en Europe. Le musée conserve aujourd’hui un important témoignage de sa brillante carrière militaire : sa Distinguished Service Medal.

Créée en 1918 par un acte du Congrès américain du 9 juillet 1918, cette médaille constitue la plus haute récompense militaire « pour service exceptionnel rendu au gouvernement dans le cadre de son devoir ». Elle peut être reçue plusieurs fois par un même récipiendaire, chaque nouvelle attribution étant matérialisée par une petite feuille de chêne fixée sur le ruban de la décoration.  

Les trois feuilles de chêne agrafées sur le ruban de l’insigne exposé au musée résument ses faits d’armes :

Sa première Distinguished Service Medal (n°43) lui est remise en 1922 par un acte du congrès du 9 juillet 1918 stipulant «le lieutenant-colonel Eisenhower témoigna d’un zèle, d’une prévoyance et de grandes capacités dans l’organisation, l’entrainement et la préparation des troupes blindés pour leurs services outre-mer ».    

Devenu général aux premières heures de la Seconde Guerre mondiale, il reçoit sa seconde distinction (n°54) en 1943 pour ses actions comme commandant en chef des forces américaines en Europe.

Une troisième lui est décerné en 1945 (n°55) pour récompenser ses actions comme commandant en chef du corps expéditionnaire allié en Europe, et notamment la planification de l’opération Overlord et du débarquement en Normandie.

Une quatrième (N°17) lui sera remise pour avoir été Chef d’état-major de l’armée américaine en 1948 et une cinquième (toutes deux ne sont pas représentées sur la décoration du musée, antérieure à son entrée dans les collections), lui sera enfin remise en 1952 pour l’ensemble de sa carrière militaire.

Eisenhower fut élevé à la dignité de grand’croix de la Légion d’honneur le 29 mai 1943 par le général Giraud à Alger, nommé compagnon de la Libération par le général de Gaulle, le 14 juin 1945 et reçu la médaille militaire le 21 mai 1952.

Il offrit sa Distinguished Service Medal au musée en 1951, à la demande du grand chancelier, le général Dassault, soucieux, au lendemain de la guerre, de rassembler de prestigieux insignes évoquant cette épopée. Elle porte le numéro de série « 4125 ».

Elle est exposée sous son portrait,  offert au musée par un de ses amis, Irving Geist.