T- T+

Save and digitalize archives

 

Des archives d’intérêt majeur

La grande chancellerie détient les dossiers de plus de deux millions de femmes et d’hommes décorés de la Légion d’honneur, de la Médaille militaire et de l’ordre national du Mérite. Cette mémoire de l’engagement de ceux qui, depuis plus de 200 ans, œuvrent pour l’intérêt général et contribuent au rayonnement de la France représente une source d’information unique pour les historiens et les sociologues. Elle intéresse aussi les passionnés de généalogie et ceux qui sont à la recherche de leur histoire familiale.

Les archives de la grande chancellerie comprennent également 60 000 dossiers d’élèves des maisons d’éducation de la Légion d’honneur. Ils forment un remarquable témoignage de l’évolution de l’enseignement au féminin à travers deux siècles, mais aussi de destins individuels.

L’ensemble de ces archives se trouve aujourd’hui dans un état de conservation disparate, préoccupant pour certains documents. Par ailleurs, leurs conditions actuelles de stockage freinent leur accès au public.

Le projet Mémoire de l’honneur

La grande chancellerie a engagé un programme complet pour sauvegarder et rendre accessibles ses archives dont la date d’aboutissement, prévue pour 2023, est conditionnée par la générosité des donateurs.

 

Mémoire de l’honneur comprend quatre grandes phases :

  1. le recensement : inventaire exhaustif et classement général harmonisé de plus de 3 500 mètres linéaires d’archives.
  2. la sauvegarde : restauration des pièces endommagées et numérisation du plus grand nombre possible de documents, opérations indispensables à leur préservation et leur communication.
  3. le stockage : aménagement d’un lieu unique assurant des conditions optimales de conservation et de sécurité.
  4. la communication au public : élaboration d’une base de données en ligne constituée d’un fichier unique des décorés et de dossiers historiques. Aménagement d’une salle de consultation des documents physiques dans le bâtiment dédié.

Le coût

Pour restaurer, numériser les archives et les rendre accessibles en ligne 2,5 M € sont nécessaires.

  • Pour 50 €, sauvez la mémoire d’un décoré grâce à la numérisation

Pour entreposer les archives dans un lieu qui permettra leur conservation et leur consultation en salle, 3,3 M € sont nécessaires.

  • Pour 1000 €, préservez 400 dossiers d’archives dans un bâtiment dédié

Coût global : 5,8M € dont 2,2 M € ont déjà été apportés par des dons et legs.