T- T+
Portraits de décorés

Sylvie Guillem

Sylvie Guillem est née à Paris en 1965. Formée à la gymnastique de compétition par sa mère, professeur de sports, elle découvre la danse à l'occasion d'un stage à l'école de danse de l'Opéra de Paris. Remarquée par Claude Bessy, elle entre à l'école à 12 ans, est engagée dans le corps de ballet à 16 ans, devient première danseuse à 19 ans. Rudolph Noureev la nomme étoile à l'issue de son interprétation du Lac des cygnes alors qu'elle n'a pas 20 ans. Elle est l’une des plus jeunes danseuses étoiles jamais nommées à l’Opéra de Paris. Rudolf Noureev, qui reconnaît en elle une danseuse à sa mesure, crée pour elle Cendrillon.

En 1989, elle quitte l’Opéra pour se consacrer à une carrière internationale. Elle entre au London Royal Ballet (dont elle est encore soliste invitée). De grands chorégraphes lui proposent leurs créations, comme William Forsythe ou Maurice Béjart. Parallèlement à sa carrière au sein du Royal Ballet, elle se produit régulièrement sur les scènes des grands opéras internationaux en Europe mais aussi aux Etats-Unis, en Australie et en Asie. En 1994, le président de la République lui remet les insignes de chevalier de la Légion d’honneur. En 1998, elle se lance dans la chorégraphie en créant pour le Ballet National de Finlande sa propre version de Giselle. Elle décide ensuite d’élargir son répertoire en se tournant vers des pionniers d’une danse moderne. En 2014, Sylvie Guillem annonce qu’elle met fin à sa carrière de danseuse. Elle continue néanmoins de danser dans « Sylvie Guillem – Life in Progress » de Mats Ek, William Forsythe, Akram Khan et Russell Maliphant au courant de l’année 2015.

Légende de la photo:

Sylvie Guillem en 2010 à Bucharest © Catalina Iordache (catasiantim)