T- T+
Portraits de décorés

Jean-Louis Segura

CHP Aujourd’hui investi dans le secteur de la santé, Jean-Louis Segura a commencé sa carrière en 1963 comme instituteur. Devenu conseiller d’orientation scolaire et professionnelle, puis directeur du Centre d’orientation scolaire et professionnelle, il est nommé en 1976 inspecteur de l’Education nationale, chargé de mission auprès du recteur de l’académie de Strasbourg.

Il sera ensuite inspecteur d’académie (et bientôt inspecteur général de l’Education nationale), conseiller pour l’enseignement technique et l’apprentissage, puis directeur de cabinet du recteur de Grenoble. En 1984, il est nommé conseiller auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de l’enseignement technique et technologique. Parallèlement et durant dix ans, Jean-Louis Segura conduit un enseignement universitaire à Besançon, puis en sciences sociales à Grenoble. Il mène également de nombreuses missions d’expert international.

En 1988, il devient chargé de mission auprès du secrétaire d’Etat chargé des handicapés et des accidentés de la vie. Dès lors, il va œuvrer dans le domaine de la santé, d’abord comme directeur général du Fonds national d’insertion des personnes handicapées (agefiph), puis comme directeur de l’agence régionale de l’hospitalisation  de Bourgogne. En 2004, il est appelé à diriger le projet de Cancéropôle de Toulouse : il créé le pôle de compétitivité « Cancer-Bio-Santé » et la Fondation InNaBioSanté, dont il assure toujours la direction. Il fonde en outre la société DSC Conseil dont l’objet est de participer au développement du secteur sanitaire et médico-social.

Jean-Louis Segura est officier de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, et chevalier de l’ordre des Palmes Académiques.

Photo : © DR