T- T+
Portraits de décorés

Jean-Dominique Journet

La vie de Jean Dominique Journet a basculé un matin de juin 1992. Ce jeune médecin de 32 ans est alors victime d’une rupture d’angiome cérébral qui le laissera hémiplégique et aphasique, avec mutisme les premières années.

Incapable de se mouvoir et de communiquer, il mettra des années à recouvrer l’usage de la parole.
Depuis, il consacre sa vie à défendre la cause des aphasiques en présidant depuis 2003 la Fédération Nationale des Aphasiques de France qui agit au niveau national (Plan Aphasie 2010-2011, Semaine Nationale de l’Aphasie) et international (Association Internationale Aphasie). En 2005, il participe à l'élaboration de la loi sur l'intégration des handicapées « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».

Un combat contre le silence et l'indifférence, envers les personnes aphasiques et auprès des familles souvent démunies face à ces épreuves.

Il a été nommé chevalier de la Légion d'Honneur en 2010.

Légende de la photo : C JD Journet