T- T+
Portraits de décorés

Jean-Baptiste Camille Corot

La vie de Camille Corot (1796-1875) est caractérisée par un insatiable appétit de découvrir et une production gigantesque. 

Il choisit ses sujets très méticuleusement : paysages héroïques, paysages champêtres, paysages religieux, scènes antiques, sujets d'opéra ou de la littérature. Admiré comme peintre du plein air, Camille Corot réalise aussi nombre de nus et d'études de figures féminines, peintes en atelier avec plus ou moins de mise en scène. Très vite, l'Etat s'intéresse à son travail. Louis-Philippe le nomme chevalier de la Légion d’honneur en 1846. Napoléon III lui achète pour sa collection personnelle Souvenir de Marcoussis puis La Solitude pour l'Impératrice. L’Empereur le promeut officier de la Légion d’honneur en 1867. A la fin de sa vie, Camille Corot est devenu l'un des plus célèbres peintres à Paris. 

Légende de l'illustration :
Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875), Portrait de l’artiste, assis près d’un chevalet, peinture sur toile, 1825. Musée du Louvre
©RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Christian Jean