T- T+
Portraits de décorés

Georges Eugène Haussmann

Georges Haussmann (1809-1891) est préfet de Gironde en 1851, lorsque le coup d'Etat de Louis Napoléon Bonaparte, la même année, voit sa carrière administrative bouleversée. 

Grâce au soutien qu'il apporte à Napoléon III, il est nommé préfet de la Seine et se voit confier une mission d'exception : faire de Paris « la capitale des capitales ».

Sous son impulsion, Paris devient un immense chantier où les ruelles laissent place aux grands boulevards, l'insalubrité est jugulée grâce à un réseau performant d'égouts souterrains, le chemin de fer fait son apparition. L'architecture des immeubles est uniformisée, les parcs et espaces verts sont embellis.

Travailleur infatigable et inventif, Haussmann fait de Paris l'une des villes les plus belles et les plus modernes de son temps à la fin des travaux en 1870. Napoléon III l’élève à la dignité de grand’croix en 1862.

Après le Second Empire, il devient directeur du Crédit Lyonnais en 1871 et député de la Corse en 1877. 

Légende de l'illustration :
Georges Eugène Haussmann (1809-1891), photographie, vers 1860
© Rue des Archives