T- T+
Actualités
Ordres et décorations

Une promotion spéciale de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite récompense les médaillés des Jeux olympiques et paralympiques de Pyeongchang

La promotion spéciale des Jeux olympiques et paralympiques publiée le 11 avril 2018 au Journal officiel récompense les médaillés des Jeux olympiques et paralympiques de Pyeongchang. Elle comprend 23 décorés - 11 de la Légion d’honneur (9 chevaliers, 2 officiers) et 12 de l’ordre national du Mérite (11 chevaliers, 1 officier).

 

Les médaillés olympiques reçoivent, selon des règles précises, un grade dans l’un des deux ordres nationaux pour avoir contribué au rayonnement de la France dans le monde, en portant haut les valeurs de dépassement de soi et d’excellence.

Cette pratique initiée par le général de Gaulle avec l’attribution de l’ordre national du Mérite aux médaillés des Jeux d’Innsbruck en 1964, fut poursuivie par le président François Mitterrand après les Jeux de Séoul (1988), puis pérennisée par la volonté du président Jacques Chirac en 1996 (Jeux d’Atlanta).

Comme pour l’ensemble des décorés des ordres nationaux, les mérites des médaillés olympiques font l’objet d’un mémoire remis par le ministre concerné au grand chancelier de la Légion d’honneur et examiné par les conseils de l’ordre de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite dont les décisions sont ensuite soumises au président de la République.  L’attribution de ces décorations répond aux critères de « mérites éminents » et de « mérites distingués » fixés par le code (réglementation des ordres nationaux) et à une ascension progressive au sein des ordres nationaux afin de maintenir toute leur valeur et leur crédibilité à ces décorations.

Voir la promotion : Légion d'honneur et ordre national du Mérite

Voir le dossier de presse