T- T+
Actualités
Musée

Dépôt de deux objets personnels du peintre David et du maréchal de Canrobert

 

La palette de Jacques-Louis David sur laquelle est épinglé son insigne d’officier de la Légion d’honneur peut désormais être admirée au musée. En acajou, elle est accompagnée de onze pinceaux, d’un couteau à peindre, d’un porte fusain en laiton, d’un double godet en métal et est protégée d’un cadre oval à verre bombé. Cette pièce insolite rejoint le tableau d’Adolphe Yvon, dans la salle des Frères, qui représente la remise de cet insigne à David par l’Empereur lors du Salon de 1808. Le peintre fut promu commandeur de la Légion d’honneur en 1815. Cet objet a été déposé par un collectionneur privé ainsi que le bâton de maréchal de Canrobert dorénavant exposé dans la salle du Second Empire.  François-Certain de Canrobert, élève à l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, fut aide de camp de Louis-Napoléon Bonaparte et participa activement au coup d’état du 2 décembre 1851. Il eu un rôle important dans les guerres de Crimée et d’Italie et fut fait grand’croix de la Légion d’honneur le 20 mai 1855 puis nommé maréchal de France le 18 mars 1856. Le bâton est présenté à côté de l’ensemble des souvenirs du maréchal de Canrobert qui font partie de la collection Spada (décorations, sabres, épées et éperons…).