T- T+
Legion of Honor recipients: portraits

Raymond Devos

Raymond Devos est né en Belgique de parents français. Dès l’âge de 14 ans, il enchaîne les petits boulots. Après-guerre, il s’inscrit à des cours de théâtre et très vite cachetonne dans les cabarets parisiens, élaborant peu à peu son personnage en costume bleu, jouant de plusieurs instruments de musique, faisant appel au mime, mais aussi parodiant et chantant. Il écrit un premier sketch, La Mer démontée, à 33 ans. Le principe sera toujours le même, inépuisable. A partir d’une idée, Raymond Devos explore toutes les possibilités du langage, les associations d’idées, mêmes les plus farfelues, pour en tirer des décalages de sens explosifs mais fructueux et toujours savoureux.

De 1956 à 1976, il fait L’Olympia, le théâtre Fontaine, le Théâtre des Variétés, il accumule les spectacles, les tournées en province sans compter les nombreux 33 tours. C’est en 1976 qu’il est consacré par l’émission de télévision Le Grand Echiquier. Raymond Devos est désormais célébré par tous les Francophones, jusqu’à entrer de son vivant dans Le Petit Robert qui le présente ainsi : « Auteur et musicien français qui créa au music-hall et au théâtre, des monologues où, prenant au pied de la lettre des expressions de la langue courante, il projette dans l’imaginaire, comiquement et sur le ton de l’angoisse, des situations d’une absurdité clownesque. » Officier de la Légion d’honneur en 1987, il disparaît en juin 2006.

Légende de la photo:

Raymond Devos dans les années 80 © château de Mongenan