T- T+
Legion of Honor recipients: portraits

Gabriel Garcia Marquez

En 1947, Gabriel Garcia Marquez étudie le droit à l'université de Bogota et publie sa première nouvelle, La Troisième Résignation. Après l'assassinat du leader politique Jorge Eliecer Gaitan, il collabore au journal  El Universal à Cartagena. Puis il devient journaliste à El Heraldo de Barranquilla. Il mène une vie bohème et découvre William Faulkner, Ernest Hemingway, Virginia Woolf, etc. Dès 1955, Gabriel Garcia Marquez voyage en Europe, puis en Union soviétique.
Après la révolution cubaine, il ouvre à Bogota une agence d'informations. Il travaille à La Havane et à New York. Gabriel Garcia Marquez démissionne en juin 1961 et s'installe à Mexico. La publication en 1967 de Cent ans de solitude lui vaut la célébrité dans toute l'Amérique latine et l'Europe.
De 1968 à 1974, il vit à Barcelone et se rapproche des mouvements révolutionnaires latino-américains. En 1974, il collabore en Colombie à la fondation de l'hebdomadaire Alternative. En 1978, il crée la fondation Habeas pour la défense des Droits de l'homme et des prisonniers politiques en Amérique latine. A cette occasion, il rencontre le pape et le roi d'Espagne. En 1981, son roman Chronique d'une mort annoncée atteint les deux millions d'exemplaires. En 1982, il obtient le prix Nobel de littérature. Gabriel Garcia Marquez est fait commandeur de la Légion d’honneur en 1980.

Photo © Creative Commons