T- T+
Legion of Honor recipients: portraits

Berty Albrecht

Grande figure de la résistance, Berty Wild est issue d’un milieu protestant d’origine suisse, elle est née à Marseille en 1893. Elle choisit le métier d’infirmière, l’une des rares professions ouvertes aux femmes au début du siècle. Elle part à Londres en 1913 et y rencontre son futur mari : le banquier néerlandais Frédéric Albrecht. Dans les années 1930, Berty Albrecht devient l'une des premières militantes féministes et crée une revue prônant le droit à l'avortement. Dès 1935, elle combat le fascisme en créant des secours pour les Ethiopiens occupés par Mussolini. Elle s'occupe également des réfugiés espagnols et de ceux qui fuient le régime nazi. Femme de conviction et esprit indépendant, amie d’Henri Frenay, elle entre en Résistance en 1940 et contribue à la création du plus grand mouvement clandestin de la zone Sud, Combat, tout en occupant un poste élevé dans l’administration. A Lyon, Berty Albrecht est arrêtée par la police de Vichy et est jugée lors du premier grand procès de la Résistance qui a lieu à Lyon à partir du 19 octobre 1942. Emprisonnée, elle s'évade mais refuse de rejoindre Londres. Elle est arrêtée en 1943 par la Gestapo. Elle est interrogée et torturée avant de se suicider dans sa cellule. Un décret du 26 août 1943 nomme Berty Albrecht compagnon de la Libération.

Légende de la photo: Portrait de Berty Albrecht © Ministère de la défense - DMPA