T- T+
Legion of Honor recipients: portraits

Bernard de la Ville-sur-Illon, comte de Lacépède, grand chancelier de la Légion d'honneur de 1803 à 1814

Dès son plus jeune âge, Bernard de Lacépède cultive deux passions : l'histoire naturelle et la musique. A quinze ans, il met en musique L'Armide de Quinault et devient le protégé du célèbre musicien Gluck qui lui fait rencontrer le savant Buffon à Paris. Il suit des cours de chimie et se consacre parallèlement à la musique. Dès 1781, il publie des ouvrages scientifiques tout en composant des opéras : Omphale, Télémaque, Scanderberg, des sonates, des requiems, des symphonies. En 1785, il devient grâce à Buffon, sous-démonstrateur, au cabinet du roi.

Il accueille la Révolution avec enthousiasme et préside l'Assemblée législative. Mais, craignant pour sa vie sous la Terreur, il se démet de ses fonctions et se retire à la campagne. Il retourne à Paris après Thermidor et obtient la chaire des reptiles et des poissons au Muséum national d'histoire naturelle. Membre de l'Institut, il fait partie des savants qui comme Monge et Laplace favorisèrent le coup d'Etat de Bonaparte. En 1803, il est nommé grand chancelier de la Légion d'honneur. Dès lors, il organise et dépense une partie de sa fortune pour l'Ordre, tout en continuant de publier des ouvrages scientifiques. Avec la Seconde Restauration, l'éviction de Napoléon du pouvoir, il est démis de toutes ses fonctions et rayé de la liste des pairs de France. Il consacre la fin de sa vie à publier des travaux scientifiques et historiques comme l'Histoire générale de l'Europe.