T- T+
News
Musée

Voyage des collections au Louvre-Lens et au musée de l’Armée

Des insignes iraniens datant du XIXe siècle et un portrait de Bonaparte ont été prêtés ce printemps pour deux expositions temporaires, au Louvre-Lens et au musée de l’Armée.

Les collections du musée de la Légion d'honneur voyagent

Les insignes de l’époque Qajar

Dans le cadre de son exposition, « L’Empire des roses, chefs-d’œuvre de l’art persan du XIXe siècle », le Louvre-Lens propose à son public de découvrir des insignes honorifiques de la dynastie Qajar qui témoignent parfaitement de l’art de cette époque.

Insignes de l’époque Qajar. De gauche à droite : I'ordre du Lion et du Soleil, l’ordre du Portrait, l’ordre du Soleil pour les Dames.
Insignes de l’époque Qajar. De gauche à droite : I'ordre du Lion et du Soleil, l’ordre du Portrait, l’ordre du Soleil pour les Dames.

 

Cette dynastie régna de la fin du XVIIIe siècle à 1925 et fut à l’origine des premières décorations iraniennes avec notamment l’ordre du Soleil et l’ordre du Portrait. Au-delà de leur valeur historique, ces œuvres de la collection Spada sont aussi de véritables  bijoux d’orfèvrerie. Des insignes à retrouver au Louvre-Lens jusqu’au 23 juillet avant leur retour au musée de la Légion d’honneur dans la salle des ordres étrangers aux côtés d’insignes libanais, turcs, indiens et de plus de 120 autres pays.

 

Le tableau « Bonaparte, Premier consul »

Portrait « Bonaparte, Premier consul », Antoine-Jean Gros
Portrait « Bonaparte, Premier consul », Antoine-Jean Gros

 

Pour quelques mois, le portrait « Bonaparte, Premier consul », peint par Antoine-Jean Gros en 1802 quitte également le musée. Bonaparte l’offrit au second consul Cambacérès qui l’installa, politiquement, dans sa salle à manger. Depuis son acquisition en 1949, ce tableau peint l’année même de la création de la Légion d’honneur constitue l’une des œuvres majeures du musée.

Il ouvre de façon magistrale l’exposition « Napoléon stratège » organisée par le musée de l’Armée du 6 avril au 22 juillet. Ce prêt exceptionnel s’inscrit dans une collaboration étroite et répond à celui des bâtons du maréchal Foch au musée de la Légion d’honneur pour l’exposition « Cent portraits pour un centenaire, les soldats de Foch vus par Burnand».

 

Pour en savoir plus :

Exposition « L’Empire des roses, chefs d’œuvre de l’art persan du XIXe siècle », au Louvre-Lens, du 28 mars au 23 juillet.  

Exposition « Bonaparte, stratège » au musée de l’Armée du 6 avril au 22 juillet.