T- T+
News
Musée

Le général Gouraud à l'honneur

Le musée de la Légion d’honneur a récemment reçu un portrait du général Henri Gouraud (1867-1945) par l’artiste Marcel Baschet, offert par la famille du peintre. Deux insignes du général ont par ailleurs été déposés par ses descendants.

 

Saint-Cyrien, Henri Joseph Eugène Gouraud fait ses premières armes en Afrique, où il passe une grande partie de sa carrière. Général de brigade en 1911, c’est pour son action lors du premier conflit mondial qu’il est devenu célèbre. Commandant en chef du corps expéditionnaire français aux Dardanelles en 1915, il est grièvement blessé par un obus et doit être amputé du bras droit. Le président Poincaré lui remet la Médaille militaire sur son lit d’hôpital le 10 juillet 1915. C’est cette même Médaille militaire qu’il donne au musée en 1924 peu avant son ouverture.


Insigne de chevalier de la Légion d’honneur du général Gouraud

 


Médaille militaire du général Gouraud

 

Réalisé en 1919, le portrait au pastel représente le général Gouraud arborant la plaque de grand'croix de la Légion d’honneur (dignité à laquelle il a été élevé le 28 décembre 1918), la Médaille militaire, la Croix de guerre avec quatre palmes et la Médaille coloniale. Portraitiste de la Belle Époque, Marcel Baschet a également représenté d’autres grandes figures françaises comme le maréchal Foch ou encore Claude Debussy dont les effigies sont exposées au musée de l’Armée et au musée d’Orsay.

La plaque de dignitaire de grand officier de la Légion d'honneur sertie de pierres du Rhin du général Gouraud et son insigne de chevalier de la Légion d’honneur offert par ses camarades officiers du 21e régiment d’infanterie coloniale (nomination du 10 octobre 1898).


Plaque de dignitaire de grand officier sertie de pierres du Rhin du général Gouraud

 

Ce portrait et ces décorations sont exposés dans l’espace dédié à la  Médaille militaire, plus haute distinction militaire française.